Bougeotte Madrid

France VS Espagne : les 10 différences

Différences entre la France et l'Espagne

Depuis mon expatriation en Espagne, je voulais écrire un article sur les différences avec la France. On a beau être voisin, nous ignorons certaines pratiques culturelles de nos cousins latins. Petit florilège pour briller en société… et pour savoir à quoi s’attendre au-delà de la frontière pyrénéenne !

1. Le tutoiement est de rigueur !

  • Les espagnols ont l’habitude de tutoyer et ce, très rapidement et peu importe votre âge ou votre catégorie sociale (enfin, si c’est le Roi d’Espagne, on évite quand même un peu…!). Cela peut paraître surprenant lorsque l’on parle et comprend la langue, mais c’est ainsi. Du coup, on oublie (un peu) les formules alambiquées de la règle du vouvoiement… (et c’est pas mal).
  • Autre anecdote : il n’est pas rare non plus d’être interpellé par des surnoms attendrissants : « Que tal cariño ? » (Ça va ma chère/chérie/ma belle ?). Dans un magasin de produits de beauté ou magasin de vêtement, j’y ai déjà eu droit.
  • Les espagnols sont généralement très « tactiles » : ils sont très « bise » et n’hésitent pas à instaurer à un climat très détendu et chaleureux avec autrui.
  • Pour conclure sur ce côté « générosité espagnole », lorsque vous entrez dans un bar, que vous commandez quelque chose à boire ou un plat ou autre, un ou deux petits tapas vous sont offerts, un bol de chips ou une mise en bouche salée appétissante. Et ça, c’est vraiment agréable ! En France, si on peut avoir des cacahuètes dans un bar, la neige n’est pas loin de tomber ahahah.

2. Tout se fait très tard !

  • Les espagnols, bien que situés sur notre fuseau horaire, font tout, plus tard que nous : déjeuner (14h minimum), diner (21h30 minimum), fermeture des magasins (des supermarchés sont parfois ouverts au-delà de 20h, mais aussi jusqu’à 22h ou minuit pour certains commerces de Madrid).
  • Du fait des fermetures tardives de magasins, les espagnols sont très adeptes de la sieste et d’une coupure de quelques heures l’après-midi : vous verrez ainsi des magasins baisser le rideau à 14h pour le rouvrir à 17h !
  • Aussi, j’ai remarqué que les espagnols sont plus souvent couche-tard que lève-tôt ! La cohabitation est parfois rude entre travailleurs qui n’ont pas l’habitude de ces horaires décalées et qui filent se coucher vers 23h quand les autres sont encore au repas, avec la fenêtre ouverte (il fait chaud) et le volume sonore assez fort… sans se soucier du voisinage…

3. Mauvais en pâtisserie mais bon en fruits et légumes !

  • L’Espagne n’est pas le pays de la gastronomie, et encore moins de la pâtisserie / boulangerie. Difficile de trouver une bonne baguette de pain, une chocolatine ou un éclair au chocolat. Les pâtisseries, en Espagne, sont généralement très sucrées et bourrées de crème. Tandis que le pain – sauf si vous tombez sur une boulangerie de fou – n’est pas fameux.
    Après, la tarta de queso (cheesecake), est généralement à tomber dans les bons restaurants / salons de thé ! Il suffit d’avoir les bonnes adresses !
  • Question fruits et légumes, vous êtes servis ! L’Espagne possédant de nombreuses terres agricoles, le pays est champion d’Europe de production de fruits – vive les tomates, agrumes, fraises, concombre !
    Côté légumes, les étals sont peuplés de courgettes, belles salades et autres concombres produits dans le pays-même. Ce n’est pas pour rien que l’on surnomme l’Espagne comme le potager de l’Europe ! (Au coude-à-coude avec l’Italie tout de même…!).

4. Question transport : il faut bien se placer !

  • Lorsque vous êtes piéton, la prudence est de mise ! Traversez les rues UNIQUEMENT lorsque votre feu est au vert ! Ne vous aventurez en aucun cas si le feu piéton est rouge !
  • L’espagnol a le klaxon facile : une main sur le volant, une main sur le levier de vitesses et une autre peut-être sur le klaxon ahahah. Les routes espagnoles sont très bruyantes. Lorsque vous prenez la route, préparez bien votre itinéraire : l’espagnol n’aime PAS suivre une voiture un peu perdue, qui hésite à accélérer et qui cherche son chemin.
  • Ah, autre chose, mais ça, on le remarque bien lorsque les espagnols passent leurs vacances chez nous : ce sont les rois de la double file ! En travers sur un couloir de bus, une piste cyclable… l’espagnol n’en a jamais pour longtemps, il stationne où il veut.

5. Venez comme vous êtes !

  • En Espagne, on se sent bien ! Je vis à Madrid et je trouve que la vie n’est pas stressante, que les espagnols sont très ouverts, accueillants, chaleureux (même s’ils parlent TRÈS fort !). Chose que je n’aurais pas parié en arrivé : j’adore prendre le métro (climatisé en été et réchauffé en hiver et qui ne sent pas mauvais !).
  • Du mois de mai au mois d’octobre, il fait jusqu’à 40 degrés. Est-ce que c’est facile de se vêtir pour une fille avec une telle chaleur en Espagne ? Nous n’avons juste pas le choix que de privilégier des tenues très légères – petit short, bras nus, nombril apparent parfois… IL FAIT CHAUD, de jour comme de nuit. Je trouve qu’en se baladant ainsi dans la ville, en métro ou dans la rue, de jour comme de nuit, il n’y a pas d’ambiguïté chez le sexe opposé. Même si l’Espagne reste le pays européen où le nombre de viols est le plus important, je n’ai pas et n’ai jamais eu la sensation d’être harcelée, épiée, matée ou autre selon ma tenue. Si les espagnols sont très sociables, qu’ils ont le surnom facile, je trouve que le « climat » et le rapport entre les sexes est plus rassurant qu’en France par exemple.
  • Je trouve également que les espagnols ont beaucoup de style, notamment dans les grosses villes. Beaucoup de couleurs, des coiffures différentes, des matières osées et des looks travaillés composent les rues de Madrid notamment. C’est divers et coloré !
    (Bon après, en hiver, vous croiserez beaucoup d’espagnoles aux manteaux de VRAIE fourrure. C’est pas tasse de thé, c’est un peu dégoutant même, mais c’est leur style. Voilà voilà).

6. Vous prendrez bien un cafe con leche con un pan de tomate ?

  • Oubliez votre expresso/brioche du matin. En Espagne, le petit-déjeuner est varié (et lourd) !
    Adepte de la boisson chaude, je me laisse vite tenter par un cafe con leche (café au lait). Pour accompagner votre café, les bars espagnols vous proposent souvent des tartines salées comme des pains frottés à l’ail et à la tomate, mais aussi des churros – que vous trempez dans votre chocolat chaud en hiver !
    Mais je reste quand même française dans ma façon de faire : un cafe con leche, dos tostadas de mantequilla y marmelada, y un zumo de naranja ! (café au lait, deux tartines de beurre – confiture, jus d’orange).
  • Pour finir, lorsque vous demandez un café dans un bar, précisez le type de café que vous souhaitez ! Si vous demandez seulement « un café », le serveur attendra la suite : un cafe solo (notre expresso), corto, cappuccino

7. Êtes-vous team Barça ou team Real ?

  • Le football est une religion en Espagne ! Que ce soit un match de l’équipe nationale, la Coupe du Roi ou le championnat, chaque fin de semaine est rythmé par le ballon rond : à vous de choisir votre camp pour pouvoir vivre des soirées sportives hautes en couleur !
  • Le basket, le tennis, le hand ou le cyclisme sont aussi des sports très pratiqués. L’équipe de basket a été championne du monde, plusieurs fois championne d’Europe et médaillée olympique à trois reprises. Et côté tennis, c’est Rafael Nadal le meilleur joueur du pays !
  • En Espagne, on pratique aussi le padel, un sport dérivé du tennis où des murs et un grillage sont installé sur le court.

8. Les espagnols sont frileux et craignent la pluie – en tout cas, à Madrid !

  • Ce que j’ai remarqué, particulièrement à Madrid, c’est que dès que la température descend un peu – exemple cet été, où la température passait de 38 à 29 -, les tee-shirts s’allongeaient. Ou lorsque deux gouttes tombent – mais genre littéralement deux gouttes –, les parapluies sont déjà sortis ! Moi qui viens de Bordeaux – ville très arrosée quand même -, pour que je sorte le parapluie, il faut qu’il pleuve VRAIMENT !
  • Côté régulation de température, les espagnols sont équipés ! En hiver, les radiateurs marchent à fond la caisse et l’été, la climatisation ne s’arrête pas ! Question économie d’énergie, on repassera…

9. Espagne pratique et pragmatique (… ou pas !)

  • Le paiement par carte bancaire et sans contact est généralisé et sans limite !
    Oui, vous pouvez acheter un ordinateur à 1000 euros avec votre CB, sans contact. C’est plutôt déroutant voire inquiétant mais c’est une pratique bien installée chez les commerces et pour les clients.
  • Des petits estancos sont installés un peu partout dans les rues : on peut y acheter rapidement chewing-gums, cigarettes, timbres… C’est parfois pratique !
  • Des poubelles et cendriers en veux-tu en voilà, notamment à Madrid ! Et je n’avais jamais vu ça ! Vous faîtes 10 mètres à pied dans Madrid et vous allez croiser 1 ou 2 poubelles installées en bord de boulevards ! Quand on sait que les espagnols sont de mauvais élèves en termes de propreté (allez donc visiter les bars à tapas et regardez les personnes assises au bar : leurs déchets jonchent les pieds de leurs tabourets !), c’est plutôt une bonne nouvelle !
  • La poste espagnole – Correos – ouvre généralement du lundi au samedi ! À Madrid, certains bureaux de poste ouvrent du lundi au vendredi de 8h30 à… 21h30, et la moitié de la journée du samedi  !
    C’est pas en France qu’on verrait ça !
  • Ce qui vous étonnera aussi ce sont les toilettes ! Dans la plupart des habitations espagnoles, les toilettes sont installées dans la salle de bain ! Pas pratique quand on veut juste se brosser les dents ou se laver les mains quand « c’est pris » !
  • La rue est vivante de jour comme de nuit ! Les espagnols sont tout le temps dehors, aussi bien le week-end qu’en semaine et c’est assez fou. Même les personnes âgées, été comme hiver. Peu importe où vous êtes, notamment à Madrid, vous croiserez beaucoup de monde après 21h chaque soir !

10. Le climat !

  • Je ne pouvais pas terminer cette liste sans aborder le climat de l’Espagne globalement différent que celui de la France ! En majorité, le climat espagnol est de type méditerranéen : très chaud et sec du mois de mai à octobre avec très peu de précipitations. Mais l’hiver reste froid car l’altitude est élevée ! Par exemple, en février-mars, à Madrid, lorsque le vent se lève, c’est un courant d’air très froid qui nous arrive des massifs montagneux voisins, à haute altitude.
    (Oui, on peut faire du ski à quelques kilomètres de Madrid en hiver !)
  • Est-ce que ce temps chaud et ensoleillé joue sur l’humeur des habitants ? Opposez un parisien tristounet, stressé et qui râle après tout et n’importe quoi, avec un espagnol souriant, joyeux, accueillant. Concluez !

 

Alors, quand franchirez-vous la frontière ?
Pour aller plus loin, retrouvez mon city-guide madrilène et embarquez dans la capitale espagnole !

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous devriez aimer...

3 Tous les commentaires

  • Reply
    Joy
    11 octobre 2017 at 07:54

    J’adore ton article ! C’est tellement ça ! La vie espagnole est vraiment complètement différente et nécessite vraiment quelques adaptations au début. Ceci dit, j’aime beaucoup leur façon de vivre 🙂

    • Reply
      Laura
      13 octobre 2017 at 07:41

      Merci !
      Oui, leur style de vie est agréable, j’aime bien leur « farniente » à l’espagnole ! C’est apaisant !
      Et le soleil qui là tous les jours, c’est juste génial !
      Merci pour ton commentaire !

  • Reply
    vic
    15 octobre 2017 at 20:30

    Merci pour ce beau partage, cela me rappelle de bons souvenirs!

    Vic

  • Répondre